Guerre de Troie - Résumé - Histoire
Home 3.jpg Aide 5.gif
loupe 7 zeus.gif Lien Qui sommes-nous.gif
Ms  
O9 ©
Nul n'est vraiment sur que la Guerre de Troie ait eu lieu dans les termes Homériques, mais il est certain qu'une série de conflits locaux ont détruit une ville et que des tumuli proches signalent la présence de tombes d'importance.
Zone de Texte: Résumé
Zone de Texte: Les Sources
Zone de Texte: La réalité historique
S'agissait-il des Grecs rassemblés par Agamemnon ou de chefs de la côte est de l'actuelle Turquie secouant l'autorité des Assyriens en prenant une de leurs villes ?
Zone de Texte: Où se trouve Troie ?
L'époque à laquelle la Guerre de Troie s'est déroulée reste encore incertaine (sans doute entre 1190 et 1180). Elle provient de recherches multiples dans des domaines différents. Il s'agit aussi bien des études des textes et de leur contenus, que des recherches archéologiques menées sur les sites de Troie et de Mycènes ou ailleurs, ou des études historiques générales analysant les phénomènes d'invasions, de migrations, de cultures, de commerces, conduisant à des probabilités de conflits, d'enjeux et donc de guerres.
Cette guerre mit aux prises les anciennes tribus grecques (les Achéens), apparues en Grèce au deuxième millénaire avant J.C. et les Troyens. Ces tribus guerrières pratiquaient sur mer et le long des côtes la piraterie ; la dernière de leurs expéditions fut l'attaque de la ville de Troie, en Asie Mineure, puissante cité qui, placée non loin du détroit des Dardanelles, s'était enrichie en prélevant des droits sur les marchands qui gagnaient la Mer Noire par voie de terre ou de mer. Les fouilles effectuées par l'allemand Schliemann au XIXème siècle à Troie ont démontré la richesse de cette ville.
L'historicité des combats est attestée par de nombreux détails, la légende racontée par les auteurs prenait bien source dans des réalités vécues (même si des détails s'inspiraient du VIII° siècle av JC), les ruines de Troie montrent des traces d'incendie et de destruction à plusieurs reprises dont l'une à une époque comprise dans les dates possibles de l'action, les cycles de migration en particulier celle de la "période obscure" entre le XI° siècle et le IX° siècle av JC, corroborent les possibilités d'un tel conflit, mais il ne s'agirait peut-être pas des Mycéniens.
Les incohérences restent cependant nombreuses. Si la date de cette guerre est trop ancienne, les vestiges retrouvés à Troie ne correspondent pas à la prise d'une ville, si celle-ci est trop tardive, alors les Mycéniens sont déjà disparus.
Actuellement, les chercheurs pensent qu'il s'agit d'une suite d'évènements historiques réels qui ont été reliés au cours des temps au sein d'une légende cohérente et voulue instructive en particulier en présentant le rassemblement des Grecs sous l'autorité d'Agamemnon comme une sorte de création de l'âme grecque.
La ville de Troie a été prise par la ruse : inspirés par Pallas Athéna, les Grecs ont fait construire un énorme cheval de bois qu'ils laissent sur le rivage, cependant qu'ils feindront de regagner leur pays. (Virgile, Enéide {10})

En fait les vaisseaux grecs se dissimulent derrière une île proche de Troie (Ténédos) ; dans le cheval se sont dissimulés plusieurs chefs grecs, dont Ulysse. 
  Cheval reconstruit à l'emplacement du site de Troie à Çanakhale (Turquie)